Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Fantômas a cent ans!

    fantomas timbre.jpgEn 1911, et non en 1909 comme il est écrit sur la page que Wikipedia [1] consacre au Génie du crime, naissait Fantômas. Mon histoire avec le Maître de tout et de tous est longue. Je lis ses aventures, les 32 volumes co-écrits par Pierre Souvestre et Marcel Allain entre 1911 et 1913, la suite en 11 volumes par Marcel Allain seul entre 1926 et 1963, les avatars fantômassiens féminins créés par Marcel Allain sous les noms de Fatala et Miss Téria et ses autres génies du crime comme Tigris et Férocias (eh oui, vous savez maintenant d'où vient mon pseudonyme ;-)) depuis plus de vingt ans. Ma fréquentation de la geste de l'Insaisissable m'a conduit à la littérature populaire, d'abord avec les "rivaux" de Fantômas comme Arsène Lupin ou Zigomar puis par une ouverture de plus en plus large vers le roman d'aventures et la science-fiction. Je sais donc ce que je lui dois à ce Protée moderne.

    Lire la suite

  • [exposition] Les Mayas du Guatemala au musée du quai Branly

    mayas quai branly.jpgDu 21 juin au 2 octobre 2011

    A travers plus de 160 pièces exceptionnelles qui, pour la plupart, ne sont jamais sorties de leur pays d’origine, l’exposition propose de découvrir les Mayas du Guatemala, l’une des trois civilisations qui ont marqué l’histoire de l’Amérique précolombienne.

    Dans une volonté de valorisation de la sauvegarde du patrimoine national du Guatemala, l’exposition met en avant les dernières grandes découvertes archéologiques sur plusieurs sites récemment étudiés - notamment El Mirador qui figure en tête de la liste des 5 sites sélectionnés en vue d’une nomination au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

    Ces dernières recherches permettent de présenter aujourd’hui une conception plus large et plus complexe de la civilisation maya, en décrivant la grande variété et l’évolution de son organisation sociale, de ses formes architecturales et de ses styles artistiques.

    Céramiques peintes, stèles, pierres fines taillées, éléments funéraires, vestiges architecturaux, ornements..., présentés selon un parcours chronologique, offrent un panorama complet de la culture maya du Guatemala, son développement, son apogée et son déclin.

    L’exposition propose également un portrait actuel de cette civilisation en présentant un ensemble de photographies et un multimédia sur la culture maya contemporaine.

    Commissaire : Juan-Carlos Meléndez
    Conseiller scientifique : Richard Hansen

    L’exposition MAYAS, de l’aube au crépuscule au Guatemala a été réalisée en étroite collaboration avec le Ministère de la culture et des sports au Guatemala et le Museo Nacional de Arqueologia y Ethnologia de Ciudad Guatemala.

    Source : musée du quai Branly

  • [Jeux] Andy Aztec Treasure

     

    Un petit jeu de labyrinthe dans l'univers aztèque pour commencer la semaine? Eh bien, Andy aztec Treasure est fait pour vous (jusqu'à ce que vous alliez jusqu'au bout de la chronique). C'est plutôt du genre prise de tête (il faut utiliser certains objets à un endroit pour ouvrir une grille ailleurs par exemple), graphiquement ça ressemble à un jeu sur Atari2600 (j'exagère à peine), la couleur en plus, et tout ceci manque de rythme à mon goût. 

    Présentation: Muni d'un fouet (pour chasser les bébêtes qui traînent dans le temple), d'une torche (ben oui, au coeur du temple, il fait tout noir) et d'une carte (pour localiser le trésor!), Andy se lance à la recherche d'un fabuleux trésor aztèque!

    Quelques captures d'écran pour vous faire une idée:

     

    Lire la suite

  • [Dimanche poétique] Elégie inca

    ELEGIE

    Belle princesse,
    Ta cruche,
    Ton propre frère
    La brise en morceaux.
    De telle sorte
    Par les espaces
    Résonnent les tonnerres
    Et croisent les éclairs.

    Et toi qui as
    Pouvoir sur les pluies
    A nous fais pleuvoir
    En doux torrents.

    Mais d’autres fois
    Grêle glacée
    Ou froid de neige
    Verse ta main.

    Car Viracocha,
    Dieu souverain,
    Qui fit le monde
    Et règne sage,

    A toi Princesse,
    Pour fin si haute
    Te donna siège
    En son palais.

    (Poésie publiée par l’inca Garcilaso de la Vega dans : « Los Comentarios reales de los Incas », tome I, livre II, chap 27. Trad. Par le père Beltran « Anthologia Quechua ») (traduction P .G. et A.P.)

    Source: Franco Semailles

  • [Cinéma] Michel Zimbacca et Jean-Louis Bédouin, L'Invention du Monde

    l'invention du monde.jpg

    Du côté du Mexique, il se passe parfois des choses surréalistes. L'activité sacrificielle aztèque peut y faire penser, tout comme les multiples soubresauts de la Méso-Amérique. De plus les anciennes civilisations précolombiennes ont laissé des oeuvres qui interrogent. Les surréalistes se sont emparés de ces oeuvres, on le sait moins que pour le cas de l'Art Nègre, mais c'est un fait.

    Un DVD qui vient de paraître rappelle cet apport précolombien au surréalisme.

     

    Lire la suite

  • Le Jeudi c'est citation: Flaubert et l'imaginaire géographique

     

     

    « Il y aurait une curieuse histoire à faire sur les pays merveilleux qu'à chaque âge l'humanité a rêvés. Au XVIe siècle , c'était l 'Amérique; au XVe siècle au temps de Marco Polo, les Indes ou pays des perroquets et des hommes noirs à lèvres rouges »


    Flaubert, Notes pour les livres à venir,
    Editions L'Atelier de l'agneau, 2010 (p. 32)

  • Flaubert, Notes pour les livres à venir

    Dans mon panthéon littéraire personnel, Gustave Flaubert se situe incontestablement à la toute première place parmi les auteurs de littérature générale. Son style, sa profondeur, sa finesse dans l'analyse psychologique n'ont guère de concurrents. Son oeuvre offre de perpétuelles (re-) découvertes, toute lecture est nouvelle ce qui tend à en prouver son extrême richesse.

    C'est donc avec beaucoup de plaisir que j'ai reçu, dans le cadre de Masse Critique, Notes pour les livres à venir publié aux éditions l'Atelier de l'Agneau.

     

    Lire la suite